Programme

 

VENDREDI 6 OCTOBRE

8h30 Accueil des participants
9h00

Introduction : Catherine Bergeret-Amselek, psychanalyste, membre associée de la Société de Psychanalyse Freudienne

9h15 Allocution officielle
9h30

Lisa Ouss, pédopsychiatre et psychothérapeute. Consultante en neuropédiatrie et pédopsychiatrie à l’hôpital Necker-enfants malades.

Du trouble neuro-développemental à une lecture qui rende compte de la diversité des expressions cliniques

09h50

Christian Derouesné, professeur honoraire à l’université Pierre et Marie Curie (Paris 6), ancien chef de service de neurologie à l’hôpital de la Pitié-Salpétrière

Maladie d’Alzheimer : une maladie mentale d’origine neurologique.

10h10

Marion Peruchon, psychologue clinicienne et psychothérapeute, maitre de conférence à l’université René Descartes ( Paris 5).

Maladie d’Alzheimer et autisme infantile, existe-t-il des convergences ?

10h30 Questions de la salle
11h00 Pause
11h30

Hélène Oppenheim-Gluckman, psychiatre et psychanalyste, membre associée de la Société de psychanalyse freudienne

Le psychanalyste face aux patients avec une cognition lésée

11h50

Bernard Golse, pédopsychiatre et psychanalyste, membre de l’APF, chef de service de pédopsychiatrie à l’hôpital Necker-enfants malades. Professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’université René Descartes.

Quand le Sujet s’absente ou n’advient pas.
Réflexion à l’interface des neurosciences et de la psychanalyse

12h10 Questions de la salle
12h30 Déjeuner (libre)
 




14h30

Pierre Delion, professeur des universités-praticien hospitalier à la faculté de médecine de Lille 2 et pédopsychiatre consultant au CHRU de Lille

Conditions politiques et éthiques pour une clinique humaine


14h50 Questions de la salle
15h00

Table ronde : Les thérapies à médiation robotique
Animée par :
Serge Tisseron, psychiatre et psychanalyste, membre de l’académie des technologies, chercheur associé à l’université Paris 7.

Avec :

Frédéric Tordo, psychologue clinicien et psychanalyste, membre de l’association européenne Maria Torok, Nicolas Abraham.

Les médiations robotiques avec l’enfant autiste

Olivier Duris, psychologue clinicien, anime des ateliers de groupe à médiation robotique à l’hôpital de jour André Bouloche (CEREP-Phymentin).

Le robot NAO comme support relationnel

Marie-Nöelle Clément, psychiatre et psychothérapeute, directrice de l’hôpital de jour pour enfants du CEREP-Phymentin.

Un robot dans une institution thérapeutique pour enfants autistes est-il un éléphant dans un magasin de porcelaine ?

Anne-Sophie Rigaud, professeur de médecine gériatrique à l’université René Descartes. Chef de service du département gériatrique de l’hôpital Broca.

Les robots pour les personnes ayant une maladie d’Alzheimer

16h00 Débat avec les intervenants et la salle

16h30

Pause

17h00

Table ronde : Approches bien-traitantes et sécurité affectiveAnimée par :
Danielle Rapoport
, psychologue- clinicienne, ex titulaire de l’APHP, présidente-fondatrice de l’association Bien-traitance, formation et recherches.

 Avec :

Dominique Decant-Paoli, pédopsychiatre, psychanalyste et hapto-psychothérapeute, présidente du CIRDH-FV(centre international de recherches et de développement de l’haptonomie Frans Veldman).

Autisme ou maladie d’Alzheimer : Comment l’haptonomie en appelle-t-elle au vivant dans la relation soignante affective

Geneviève Schneider,musicienne-psychanalyste, membre de l’ALI.(Association Lacanienne Internationale)

Espace sonore, silence et musique.
Enveloppe contenante pour sécuriser l’enfant autiste

François Beiger, zoothérapeute, fondateur et directeur de l’institut français de zoothérapie.

De la démence Alzheimer au spectre autistique, la médiation par l’animal, une thérapie alternative

Frédéric Munsch, gériatre qualifié en psycho-gériatrie, chef du pôle EHPAD-USLD au CHU de Reims.

Approche pluridisciplinaire singulière pour la bien-traitance d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer

18h00 Débat avec les intervenants et la salle

18h30 Clôture de la 1ère journée



SAMEDI 7 OCTOBRE


9h00

Chantal Lheureux-Davidse, psychanalyste, psychologue clinicienne en institut médico‑éducatif. Maitre de conférences habilitée à diriger des recherches.

L’apport de la clinique de l’autisme pour mieux comprendre et rencontrer des personnes avec une maladie d’Alzheimer

9h20

Bruno Gepner,pédopsychiatre et psychiatre spécialiste de l'autisme, chercheur associé au CNRS et chargé d'enseignement à l'Université d'Aix-Marseille, président de la Fédération « Autisme, vie entière ».

Eloge de la lenteur pour les enfants autistes

09h40 Questions de la salle

10h00

Fabien Joly, psychomotricien, psychothérapeute et psychanalyste. Docteur en psychopathologie université Paris 7 Enseignant et formateur.

Le sujet, le corps et le développement "vie durant" : Réflexions à partir du paradigme autistique

10h20 Questions de la salle

10h45 Pause
11h10

Louis Ploton, psychiatre, professeur émérite de gérontologie, université Lyon 2, fondateur de l’Associaton francophone des droits de l’homme âgé.

Connaitre la vie psychique des malades d’Alzheimer : implications cliniques et éthiques.

11h30 Questions de la salle

11h45

Alain Amselek, ancien président de la Société française d’analyse bio-énergétique, ancien membre de la Société française de psychologie analytique( SFPA) et du Centre de formation et recherche psychanalytique (CFRP).

Le pari du Sujet ou interactions animales en situation psychanalytique

12h10 Questions de la salle

12h20 Déjeuner (libre)
 




14h00

Frédéric Brossard, docteur en psychopathologie et psychanalyse, chargé d’enseignement vacataire à l’Université de Paris 7

La question du sujet dans la maladie d'Alzheimer au stade ultime

14h20 Questions de la salle

14h30

Table ronde : L'aide aux aidants familiaux et professionnels Animée par :
Romain Gizolme,
directeur de l’AD-PA, association des directeurs au service des personnes âgées.

Avec :

Colette Roumanoff. metteur en scène et scénariste, anime des ateliers-théâtre pour les aidants familiaux et professionnels.

Une vision nouvelle de la maladie d’Alzheimer au quotidien

Marie-Dominique Amy, psychanalyste, fondatrice et ex-présidente de la CIPPA et membre fondateur (coordination internationale de psychothérapeutes et psychanalystes et membres associés s’occupant de personnes avec autismes)

Le partenariat avec les parents

Judith Mollard-Palacios, psychologue –clinicienne à France Alzheimer (accord en cours).

Aider les proches. A l’écoute du contexte singulier de chaque famille.

Patrick Montagard, directeur de l’EHPAD St Christole près du Mont Ventoux

De l’importance d’un management bien-traitant en EHPAD

15h30 Débat avec les intervenants et la salle

16h00 Pause
16h30

Table ronde : Prévention, Dépistage et formation des soignants
Animée par :

Catherine Bergeret-Amselek

Avec :

Pierre- Marie Charazac, psychiatre honoraire des hôpitaux, expert auprès de la Cour d'Appel de Lyon, psychanalyste, membre de la société psychanalytique de Paris (SPP).

Le sens de la prévention pour la maladie d’Alzheimer

Graciela Crespin, psychanalyste, présidente de l’association PREAUT ( centre d’information et d ‘étude sur l’autisme).

Dépistage et accompagnement des troubles graves du développement au plus près du quotidien des familles et des soignants.

Marie-Dominique Amy

Les formations, un problème crucial

Colette Roumanoff

Des ateliers théâtre pour entrer dans la relation

17h30 Débat avec les intervenants et la salle

18h00 Conclusion : Catherine Bergeret-Amselek.

18h15 Fin du colloque

La Cause des aînés 4 - Accueil | Objectif | Programme | Intervenants | Inscription | Partenaires | Infos pratiques | Contact | Mentions légales